La jungle des labels cosmétiques

On s’accordera à dire que décrypter une liste d’ingrédients ce n’est pas toujours facile et que la présence de labels sur nos produits cosmétiques nous rassure tout de suite.

Mais … parce que, oui, il y a souvent un « mais », les labels sont très (trop ?) nombreux et on peut vite s’y perdre.

Les labels peuvent certifier plusieurs caractéristiques : biologique, naturel, vegan, commerce équitable, …

Le risque est de se laisser tromper par des « faux labels » qui sont juste un coup de com’ des marques (aka du greenwashing), par exemple, des mentions « bio » écrites en gros en vert sur le flacon.

Voici un petit tour d’horizon des labels les plus répandus en France :

Les labels biologiques et naturels

 

COSMOS ORGANIC : le label européen

Ce label est une norme privée européenne édifiée par des labels nationaux : Cosmébio, EcoCert, BDIH, ICEA et Soil Association. Il a été créé pour définir un cahier des charges communs.

Voici les principales exigences :

  • Minimum 20% d’ingrédients biologiques sur le total du produit
  • Minimum 95% d’ingrédients biologiques sur l’ensemble des ingrédients pouvant l’être (végétaux, lait, …) – cela permet de ne pas pénaliser les produits composés avec une majorité d’eau qui, elle, ne peut pas être certifiée bio.
  • Maximum 5% d’ingrédients synthétiques autorisés parmi une liste exhaustive
  • Tous les ingrédients doivent être biodégradables
  • Interdiction des nano-matériaux, OGM, irradiations

Ici pour le cahier des charges

Il existe aussi le Cosmos Natural qui garantit 95% minimum d’ingrédients d’origine naturelle mais pas biologique !

Nature et Progrès : le label le plus strict

Ce label a le cahier des charges le plus strict :

  • 100% des ingrédients végétaux doivent être biologiques
  • Matières premières animales interdites sauf produits de la ruche, œufs, produits lactés et lanoline
  • Interdiction des produits de synthèse : colorants, parfums, huiles, silicones et autres ingrédients issus de la pétrochimie.

Ici pour le cahier des charges

Cosmébio : le label français

  • Minimum 95% d’ingrédients naturels sur le total du produit
  • Minimum 95% des ingrédients végétaux sont biologiques
  • Minimum 10% de l’ensemble des ingrédients biologiques sur le total du produit
  • Interdiction des OGM, irradiations et nano-particules (sauf exceptions)

Natrue : label européen

Il a deux paliers :

  • Naturel : garantit un maximum de naturalité
  • Biologique : base du palier naturel et un minimum de 95% des ingrédients d’origine végétale ou animale biologique

Ici pour le cahier des charges

Les autres labels biologiques qu’on rencontre moins

  • BDIH : label allemand
  • ICEA : label italien
  • Soil Association : label anglais
  • USDA : label américain

Les labels vegan

Voici un petit aperçu des labels vegan qui existent

Tableau de PETA France 

La mention SlowCosmétiques

Ce n’est pas un label mais une mention délivrée par l’association SlowCosmétique. Elle se base sur plus de 80 critères pour garantir des cosmétiques écologiques, sains, intelligents et raisonnables.

Voici leur charte.

 

 

Il existe encore beaucoup de labels que nous n’avons pas décrypté ici car ils sont moins utilisés chez nous. N’hésitez pas à nous dire en commentaires si vous voulez qu’on en passe d’autres à la loupe !

 

 

 

Articles recommandés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rejoignez le mouvement !


Follow us!